D2 Féminine : les Vertes dépassées par l’enjeu

Ce dimanche, le match au sommet entre l’ASSE et Dijon, a tourné en faveur des Bourguignonnes. Les Stéphanoises, tétanisées par l’enjeu, n’ont jamais été dans le rythme de la rencontre. Elles loupent une belle occasion de s’installer durablement en tête du championnat.
 
Féminines Dimanche 18 Mars 2018 à 21h30
Le technicien stéphanois, Jérôme Bonnet, avait prévenu ses filles. Se focaliser sur le jeu et non l’enjeu. Ses protégées ont failli. Mentalement, surtout. Face à une formation de Dijon, accrocheuse et combative, les Vertes ont manqué de mordant. « Je n’ai pas reconnu mon équipe », expliquait Jérôme Bonnet, à l’issue de la rencontre. « Je suis, bien entendu, déçu du résultat mais encore plus de la prestation de mes joueuses. »

Après une première période plutôt équilibrée entre les deux équipes - tir sur l’arête du poteau de Gherbi pour les Stéphanoises ; frappe cadrée d’une attaquante dijonnaise sauvée par la main ferme de Chavas – la seconde voyait les Bourguignonnes prendre l’avantage au score. Menées très rapidement au retour des vestiaires (0-1, 59e), les Vertes devaient se ressaisir. Sans succès, elles encaissaient un second but, signe de défaite (0-2, 81e). « A aucun moment, je n’ai vu les filles se révolter lorsque nous avons été menées au score. » Frustré, l’entraîneur stéphanois n’en reste pas moins optimiste pour la suite : « Je crois encore à l’accession en Division 1, nous ne lâcherons rien jusqu’à la dernière minute du dernière match ! »

D2 Féminine – Groupe B
16e journée
ASSE 0-2 Dijon
Mi-temps : 0-0

ASSE : Chavas – Gauvin, Boishardy, Courteille, Carage (puis Digonnet, 83e)  – Moreau, Blanc-Gonnet (puis Zanoubi, 75e), Gherbi – Gago, Pingeon (puis Garbino, 54e), Chaumette.

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :